Ce que, en tant qu’étranger, on devrait savoir sur la Thaïlande

La Thaïlande est un pays intéressant avec des cultures variées.

Qui cependant tient d’abord compte de sa propre population et l’influence occidentale n’est de ce fait encore que peu admise.

En tant qu’étranger, on devrait dès lors savoir ce que l’on doit faire, ou ne pas faire, en Thaïlande.

Comment se comporter et rester zen

Le sourire est la norme de comportement en Thaïlande. Le sourire est amical et aide dans de nombreuses situations de la vie. Les Thaïlandais sourient aussi lors d’excuses.

Les Thaïlandais détestent les conflits, et un haussement de la voix ou la perte de la maîtrise de soi est considérée par la plupart des Thaïs comme un signe de folie. Ce qui est montré ici dans les séries TV est un divertissement et ne correspond pas à la vraie vie.

N’essayez jamais d’argumenter avec un officiel. Tout au plus vous allez récolter un sourire et serez par la suite ignorés. Et avec un policier, le résultat sera à coup sûr très mauvais.

Pieds / souliers / doigts

Ne pointez pas vos pieds sur les gens ou sur quoi que ce soit tout court. Les pieds sont la partie la plus vile et sale pour les Thaïs. Même si vous êtes assis les jambes croisées, vous pouvez déjà pointer quelqu’un.

Enlevez vos chaussures quand vous entrez dans la maison d’une personne thaïe, voire même dans quelques magasins et bureaux. Des chaussures devant la porte indiquent qu’on les dépose ici. Ou faites comme les gens que vous suivez. Ce n’est pas pour rien que les Thaïs portent si souvent des pantoufles.

Ne pointez pas des personnes ou objets avec votre index – prenez votre main entière, paume vers le bas. Si vous voulez appeler quelqu’un ainsi, abaissez vos doigts. Et ne montrez jamais le doigt d’honneur – les réactions de Thaïs à ce signe ont déjà mené à des décès.

Tête / cheveux

La tête est la partie la plus élevée de l’humain et les Thaïs prennent très soin de leurs cheveux. Par conséquent, c’est de mauvais usage de toucher la tête des gens – sauf si vous êtes très proche.

Habillement

Votre habillement de plage restreint est susceptible d’être toléré et vos t-shirts sont parfaits lorsque vous vous baladez dans les rues des zones touristiques. De beaux shorts, une belle chemise ou un chemisier comptent beaucoup aux yeux des Thaïlandais. Le port de belles chaussures est également apprécié. Si vous rencontrez des Thaïs dans des situations commerciales, ne soyez pas surpris qu’ils inspectent vos

chaussures d’un discret regard vers le bas.

Dans les temples, bâtiments gouvernementaux, etc., l’épaule doit être couverte. N’y portez pas des shorts montrant le genou ou plus encore. Retirez couvre-chef, lunettes de soleil et écouteurs, éteignez votre téléphone et parlez à voix basse. Les statues de Bouddha sont sacrées et doivent être honorées. N’y touchez donc pas, ne vous asseyez pas dessus, etc. Les moines ne peuvent pas toucher les femmes. Les femmes ne devraient donc jamais s’asseoir à côté d’un moine, car celui-ci doit alors quitter sa place.

Pas d’exposition de « chair » et pas de caresses

Les Thaïs sont conservateurs. Si des filles de bar montrant beaucoup de peau est normal à Phuket, Pattaya ou Bangkok, ceci est ailleurs considéré par les Thaïs comme sale et d’un bas niveau.

Pour une femme, montrer ses seins nus est partout interdit ; il est aussi interdit de se montrer torse dénudé dans la circulation. Dans l’espace publique (boutique-restaurant, etc.), ce geste est très mal vu et témoigne d’un esprit primitif, même si l’on trouve son tatouage cool.

À part dans les Lady-bars, la plupart des Thaïlandais préfèrent une vie simple et tendre sans trop de contact physique. Gardez vos moments romantiques pour vous – ici ils ne sont pas trop appréciés. Embrasser et câliner peut faire partie de la vie quotidienne en Italie et en Espagne. En Thaïlande c‘est immoral en public.

Salutations, souhaits de bienvenue

Les Thaïs saluent ou remercient d’un waï et le mot “Sawasdee-khaa” pour les femmes et “Sawasdee krap” pour les hommes. L’excuse d’un Thaï est également accompagnée d’un waï. L’ampleur du respect est exprimée par la hauteur des mains jointes et la profondeur de la révérence. Le waï n’est souvent pas réciproque pour des personnes “inférieures” telles que serveurs ou enfants.

Les étrangers n’ont pas besoin d’utiliser le waï, car en tant qu’étranger vous n’avez pratiquement aucun statut social en Thaïlande. Il est préférable de répondre à un waï par un sourire et un hochement de tête. Certains Thaïs savent serrer la main. S’ils offrent la main, ils savent gérer la situation.

Maison royale

La maison royale est vénérée par le peuple thaïlandais, et la loi est sévère pour ce qui concerne la lèse-majesté. Par conséquent, toute discussion sur la famille royale thaïlandaise est fortement déconseillée. Faites attention à l’image du roi sur l’argent, les images, etc. Ne marchez donc jamais sur un billet de banque qui s’envole ou une pièce de monnaie qui roule, ni pointez-y avec le doigt. Au mieux, les Thaïs seront très offensés. Dans le pire des cas, vous pouvez vous retrouver en prison.

Pourboires

Le sujet n’est pas très facile. Des pourboires ne sont pas attendus dans des restaurants simples ou stands de nourriture. Cependant, plus la catégorie est élevée, plus est attendu – même s’il est déjà tenu compte d’un pourcentage de service sur la facture. Un pourboire devrait être d’environ 7 – 10% de l’addition.

Superstition – mais ça ne l’est pas pour les Thaïs…

Ne pas siffler la nuit. C’est une superstition thaïlandaise qui appelle les mauvais esprits. En général, les Thaïs ne sifflent jamais.

Autres coutumes usuelles :

Ne pas se couper les cheveux un mercredi.

Ne quittez pas la maison si vous entendez un gecko.

Si vous avez une contraction à l’œil droite, vous passerez un bon moment.

Votre doigt tombe lorsque vous pointez sur un arc-en-ciel.

Demandez le moine pour la bonne date de mariage ou pour l’achat d’une voiture.

Et il y a en a beaucoup plus en fonction des régions…

Lois

Il est toujours inconfortable et fastidieux de se faire prendre ! Donc :

Ne transportez jamais de drogues. Des peines d’emprisonnement dures menacent.

Les cigarettes électroniques sont interdites en Thaïlande.

La conduite d’un véhicule est interdite avec plus de 0,5 mg d’alcool dans le sang.

En Thaïlande on circule à gauche et la priorité de gauche prévaut pour des routes de même importance.

La conduite de cyclomoteur sans casque, la conduite sans permis valide, les dépassements des vitesses, etc. sont plus en plus punis par des amendes.

Mai Pen Rai et Sabai Sabai

Traduit par “ne t’inquiète pas” et “détends-toi, c’est facile”. Ces deux phrases résument beaucoup de la pensée thaïlandaise. Ne pense pas trop aux choses en Thaïlande. Beaucoup de choses et de souvenirs resteront même s’ils sembleront confus à un moment. Beaucoup d’expatriés utilisent le code “TIT” lorsqu’ils sont confrontés à certaines des choses les plus absurdes qui se produisent dans la vie quotidienne de la Thaïlande – “This Is Thailand”. Et c’est ainsi – point.

Pour beaucoup de Thaïs il est embarrassant de ne pas savoir ou de faire quelque chose de mal – on “perd la face”. Par conséquent, ne creusez pas si quelqu’un ne sait pas ce que vous voulez. Il suffit de demander le suivant.

Attendre que les choses soient comme dans ton pays ne fera que provoquer de la frustration ; alors apprécie l’aventure. Pour chaque petit ennui on sera récompensé par quantité de moments merveilleux et des souvenirs inoubliables.